pain-chocolat-croissant-1024x493.jpg

Dialogue :
À la boulangerie

La boulangère : Monsieur bonjour, vous désirez ? 

Le client : Bonjour ! Deux croissants au beurre, un pain au chocolat et un pain aux raisins s’il vous plaît !

La boulangère : Et avec ça, ce sera tout ?

Le client : Non, j’aimerais aussi un pain de campagne.

La boulangère : Je vous le tranche ?

Le client : Oui, s’il vous plaît merci ! Ah, j’aimerais un verre de jus d’orange également. 

La boulangère : Alors, deux croissants au beurre,  un pain au chocolat, un pain aux raisins, un pain de campagne tranché et un jus d’orange pressé, ça fera 9,40 euros, s’il vous plaît.

Le client : Vous acceptez les cartes bancaires ?

La boulangère : Bien sûr Monsieur ! Sans contact(*)?

Le client : Oui.

La boulangère : Vous voulez votre ticket ?

Le client : Oui, merci bien ! 

La boulangère : Avec plaisir ! Au revoir Monsieur !

Le client : Au revoir Madame !

3 Mises en situation :

1. Des clients sont déjà présents dans la boulangerie quand vous entrez:

Dites simplement : 

Messieurs-dames ! 

Cela équivaut à “bonjour tout le monde”

J’aimerais…

Je voudrais…

ou simplement : une baguette et un croissant s’il vous plaît !


2. Il y a beaucoup de clients et d’employées dans la boulangerie

Parfois, dans certaines boulangeries, il y a une grande affluence. Plusieurs employées sont présentes pour servir les nombreux clients. En vous voyant, l’employée qui va s’occuper de vous peut vous dire : 

 Monsieur bonjour, on vous sert ? 
 

3. Le “sans contact”

Aujourd’hui, on vous propose systématiquement le paiement sans contact. On vous l’annonce simplement en vous montrant le lecteur de cartes bancaires et / ou en vous disant : 

Sans contact ?

Vocabulaire du pain

  • une baguette ou une tradition.

  • un pain de mie

  • un pain complet

  • un pain aux graines

des viennoiseries

  • un pain au chocolat ou une chocolatine

  • un croissant

  • un pain aux raisins

  • une brioche au sucre ou une briochette (petite brioche) 

  • des chouquettes 

  • un sacristain

des pâtisseries : une tarte

  • une tarte aux pommes

  • une tarte aux fraises

  • une tarte à la rhubarbe

des pâtisseries : un gâteau

  • un mille-feuilles

  • un opéra

  • un baba au rhume

  • un éclair au café / au chocolat

  • un Paris-Brest

file0.jpg

Phrases pour travailler
ta fluidité à l’oral

Présent de l’indicatif


Écoute et imite mon intonation
 

Un ami t’appelle au téléphone : 

Allo, salut, ça va ?

  • Je suis à la boulangerie ! 

  • Je te rappelle plus tard !

Présent progressif


Écoute et imite mon intonation
 

Tu es dans une boulangerie avec un ami :

– Qu’est-ce que tu fais ?

  • Je suis en train  de regarder tous ces gâteaux

Passé composé


Écoute et imite mon intonation
 

Ta colocatrice te dit : 

Ben, tu étais où ?

  • Je suis allé  à la boulangerie,   j’ai ramené des croissants. 

Qu’est-ce que tu as fait de beau hier ?

  • Je me suis acheté un chausson aux pommes et je me suis promené  sur les bords de la Seine. 

Imparfait


Écoute et imite mon intonation
 

Tu racontes ton enfance à ton colocataire :

  • Quand j’étais petit, en sortant de l’école, j’allais à la boulangerie acheter des bonbons  

 

Passé récent


Écoute et imite mon intonation
 

Ton partenaire de demande : 

Tu viens d’où ?

  • Je viens  de la boulangerie.  J’ai acheté  une baguette.

Futur proche


Écoute et imite mon intonation
 

Ta partenaire de demande : 

Tu vas où ?

  • Je vais (J’vais) à la boulangerie, acheter du pain.

Futur simple


Écoute et imite mon intonation
 

  • Demain, j’achèterai une baguette en sortant du boulot.

Présent à la valeur de futur


Écoute et imite mon intonation
 

  • Demain matin, je me lève à six heures et j’achète une brioche pour le petit (p’tit) déjeuner.

Hypothèse au présent : si + imparfait + conditionnel


Écoute et imite mon intonation
 

  • Si j’avais un euro sur moi, j’achèterais une baguette.

Au moment où je parle, j’imagine ce que je ferais si j’avais 1 euro sur moi ! 

Hypothèse au futur : présent + futur simple


Écoute et imite mon intonation
 

  • Si j’ai le temps, ce midi,  je m’achèterai un sandwich.

 Au moment où je parle, je me dis que je m’achèterai un sandwich à midi si j’ai le temps. Donc, si je n’ai pas le temps, je ne mangerai pas de sandwich !

Exprimer un regret :
si + plus-que-parfait + conditionnel passé


Écoute et imite mon intonation
 

  • Si j’avais eu assez d’argent, j’aurais pu m’acheter un pain au chocolat.

Au moment où je parle, c’est la fin de la journée. Je repense à  ma matinée. Je me dis,  (dans la soirée donc) que si j’avais eu suffisamment d’argent (ce matin)  j’aurai pu m’acheter un pain au chocolat.