Mieux comprendre comment améliorer ta prononciation des sons du français

Fais cet exercice de prononciation française avec moi !



Comment produire un son correctement ?


L'espace à l'intérieur de ta bouche.

Notre bouche agit comme une véritable caisse de résonance.


La position de la langue.

C'est la langue qui détermine en grande partie l'espace dans ta bouche.



Des sons clairs ou sombres...?

Certains phonèmes (les sons voyelles ou consonnes), peuvent être plus ou moins clairs (aigus) ou plus ou moins sombres (graves).


Les sons clairs


Quand tu prononces une voyelle orale comme le son /i/ de s'il ou le /y/ de tu par exemple, ta langue touche les dents du bas. Du coup, cela réduit considérablement l'espace à l'intérieur de ta bouche. Cela favorise donc la production d'un son clair (aigu) réalisé à l'avant de la bouche.



Les sons graves


À l'inverse, quand tu prononces un phonème vocalique comme le son /u/ de vous ou le son /ɛ/ de plt, ta langue se retire plus ou moins en arrière ; ce qui augmente l'espace à l'intérieur de ta bouche. Donc, ici, cela favorise la production d'un son sombre (grave) réalisé à l'arrière de la bouche.


En résumé :


- Un petit espace dans ta bouche favorise un son clair (aigu) - Plus ta bouche est fermée et ta langue proche des (ou contre les) dents du bas, plus l'espace à l'intérieur de ta bouche est réduit. Le son produit sera clair (aigu).



- Un grand espace dans ta bouche favorise un son sombre (grave) - Plus ta bouche est ouverte et ta langue en arrière, plus l'espace dans la bouche augmente ! Le son réalisé sera plus ou moins sombre (grave).



Dans la vidéo j'aborde les 3 sons suivants : /u/, /ɛ/ et /e/



Le son /u/ est grave

Le son /u/ existe dans beaucoup de langues étrangères. On le retrouve notamment dans le oo anglais comme dans le mot football. Cependant, en anglais, ce son est prononcé plutôt à l'avant de la bouche. Ce n'est pas le cas en français. C'est un son plutôt postérieur, c'est-à-dire, réalisé à l'arrière de la bouche.



Pour produire le son /u/ :


  1. La bouche est très fermée. Mais attention ! c'est ce que l'on voit de l'extérieur. Pourtant, à l'intérieur de la bouche, l'espace est presque aussi important que lorsque tu prononces le son /o/. La mâchoire inférieure s'abaisse légèrement.

  2. La langue est en arrière

  3. Les lèvres recouvrent les dents et sont projetées vers l'avant.

  4. Le son est comme étouffé (c'est le côté grave, sombre qui donne cet effet!) ! Imagine que tu ne veux pas que le son sorte de ta bouche.

Prononce le son /o/. Ensuite, reste dans cette position et prononce un /u/.

Exemple : veau /vo/ vous /vu/



Le son /ɛ/ est grave

  1. La bouche est plus ouverte. À l'intérieur de la bouche, l'espace est un peu plus important que lorsque tu prononces le son /u/. La mâchoire inférieure s'abaisse davantage.

  2. La langue touche les dents du bas.

  3. Les lèvres sont étirées, elles peuvent laisser voir les dents du haut dans un léger sourire.

  4. Le son est étouffé ! Imagine que tu ne veux pas que le son sorte de ta bouche.

Par exemple, prononce le son /a/ en souriant légèrement. Ensuite, reste dans cette position et prononce un /ɛ/.

Exemple : plat /plɑ/ plaît /plɛ/



Le son /e/ est aigu

  1. La bouche est très fermée. À l'intérieur de la bouche, l'espace est très réduit, comme lorsque tu prononces le son /i/. Les dents du haut et du bas pourraient presque se toucher.

  2. La langue touche les dents du bas.

  3. Les lèvres sont étirées, elles laissent voir les dents du haut.

  4. Le son est projeté vers l'avant. Imagine que tu projettes ce son très loin devant toi...

Par exemple, prononce le son /i/ avec un léger sourire. Ensuite, reste dans cette position et prononce un /e/.

Exemple : ici /isi/ été /ete/



Cours de prononciation française en ligne

formulaire d'inscription en ligne


Prononciation française sur Youtube

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube


De courts tutoriels en vidéo sur la prononciation du français

Suivez-moi sur Instagram